Vœux du Maire

Voici le discours complet prononcé par M. le Maire à l'occasion de la cérémonie des voeux de la municipalité du dimanche 8 janvier à la salle polyvalente.

Kemih 150px 

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes, les conseillers municipaux et moi-même, très honorés de vous recevoir pour ces traditionnels vœux à la population.

Nous vous remercions d’avoir répondu aussi chaleureusement à notre invitation.

Votre présence est une preuve de tout l’intérêt que vous portez au devenir de notre commune Vallon-en-Sully.

Vous avez été très nombreux à vous déplacer lors des dernières élections municipales d’Avril 2016, puisque le taux de participation a dépassé les 70%.

Et si nous sommes aujourd’hui devant vous, c’est que vous avez été également très nombreux à nous accorder votre confiance.

Nous souhaitons, vous remercier très sincèrement et vous assurer de tout notre engagement pour notre commune.

Avant de vous présenter brièvement ce que nous avons fait au cours de l’année 2016 qui vient de s’achever, je voudrais qu’on ait une pensée pour celles et ceux qui sont malades, chez eux ou hospitalisés et qui ne peuvent être présents parmi nous aujourd’hui et pour ceux qui nous ont quitté,

Je voudrais également rendre hommage à Monsieur Marius AUDRAS, que la maladie, malgré son combat courageux, a emporté le 8 octobre 2016, à l’âge de 75 ans.

Marius AUDRAS a consacré 37 années de sa vie à sa commune.

Il s’est engagé dans la vie municipale et a été adjoint au maire de VALLON en Sully, de mars 1971 à mars 1983 et puis il a occupé le fauteuil de maire de mars 1983 à mars 2001 quand il est devenu président de la communauté de communes du val de cher jusqu’en 2008.

Il a été président de différents syndicats intercommunaux.

Il a toujours défendu notre commune, il était apprécié par la population et ses collègues, j’ai siégé à ses côtés au conseil municipal de 2001 à 2008, je me suis enrichi de son expérience.

Il a été professeur au collège de VALLON EN SULLY de 1961 jusqu’à sa retraite.

En sa mémoire, je vous demande d’observer avec nous, une minute de silence.

Pour revenir sur l’année 2016 et plus précisément les 8 premiers mois de mandats.

Dès notre arrivée nous avons repris de nombreux dossiers administratifs qui étaient restés en suspens, ce qui a occasionné la fermeture ponctuelle de l’accueil de la Mairie. Nous nous excusons du désagrément que cela a pu vous causer, mais nous n’avions malheureusement pas d’autres alternatives. Je profite d’ailleurs de cette occasion pour remercier publiquement nos deux secrétaires de Mairie, Madame ARNAUD et Madame PLISSON, qui ont géré cette situation avec beaucoup de courage et de dévouement.

Nous avons établi, dans les semaines qui ont suivi notre installation, le budget prévisionnel 2016.

L’entretien de nos bâtiments communaux nécessite annuellement des dépenses conséquentes. Pour ne citer que les plus importantes, en 2016 :

- La toiture de la salle rue Maurice Guillemard a été restaurée.

- Les portes de garage de la Gendarmerie autoroutière ont été changées.

- Le chauffe-eau de cette salle polyvalente a dû être changé, ainsi que celui du logement rue des 3 frères Pasquier.

- Des travaux de réfections des sols et des portes ont eu lieu à l’école primaire avant la rentrée de septembre.

- Des travaux ont été nécessaires au restaurant de l’allée des soupirs avant sa réouverture.

- L’alimentation électrique générale du camping municipal a dû être changée pour permettre son ouverture en juillet 2016.

- Le clocher de l’église a été mis en sécurité électrique et un électro-tintement neuf a dû être installé.

Outre nos bâtiments communaux, nous devons aussi entretenir les voiries, chemins, haies et fossés des 3800 hectares de notre commune. Mais ce travail d’entretien ne peut se faire qu’à condition d’avoir du matériel en état de marche.

Un broyeur de haie neuf avait été livré en début d’année 2016. Mais aucun de nos tracteurs ne pouvait le faire fonctionner. Dès notre arrivée nous avons immédiatement mis fin aux locations successives de tracteurs, pour négocier avec l’entreprise vallonnaise JABEAUDON, le prêt gratuit d’un tracteur adapté, avant l’achat définitif d’un tracteur neuf en juin 2016.

Cet investissement de matériel d’un montant de 63000 € a été financé par un prêt remboursable en 5 annuités, au T.E.G de 0.86 %. La reprise de notre ancien tracteur ayant déjà remboursé la première échéance.

Cette dépense d’investissement s’imposait à nous. Le matériel des services techniques est très sollicité, je vous l’ai rappelé la commune est étendue. Ce matériel doit être périodiquement renouvelé, au risque d’engager rapidement des frais de réparations conséquents. De plus l’avancée de la technologie permet au matériel neuf d’être mieux sécurisé, plus productif et surtout bien moins gourmand en carburant.

Nous avons également décidé d’investir dans un camion benne d’occasion, (L’ancien est parti à la casse), et dans une petite remorque nous permettant de déplacer notre tondeuse.

Pendant l’année 2016, nous avons également effectué des travaux de voiries, dont :

- Le chemin communal N°2 qui dessert la Chavonnerie.

- La partie vallonnaise du chemin du Mât, qui relie Saint Vitte, Epineuil le Fleuriel et Vallon.

- La rue des lilas à Crozet.

- Le chemin des donnerons

- 15 mètres de caniveau ont été refaits au Cluzeau.

- un passage bateau a été créé dans le bourg pour desservir le parking de l’auto-école.

- Le monument aux morts et la stèle en mémoire de Jean Pétrin, sur la RD 2144, ont été rafraîchies.

- L’accès et l’emplacement parking handicapé de notre salle polyvalente ont été réalisés. Vous avez pu le voir en arrivant. Des jardinières fabriquées et fleuries par nos services techniques ornent d’ores et déjà cette esplanade.

- La rue Jean Désamais a été mise en sens unique. Depuis plusieurs années, le stationnement des deux côtés de la rue posait des problèmes récurrents de sécurité, surtout les jours de fréquentation de notre église. Désormais, pour la sécurité de tous (piétons et automobilistes), la rue est en sens unique et le stationnement y est unilatéral et réglementé.

Une borne de recharge pour véhicules électriques a été installée en face de la bibliothèque municipale, entièrement financée par le syndicat SDE03, auquel nous adhérons.

Enfin, vous l’avez aussi sûrement remarqué, la fresque du carrefour de la Grave a été rafraîchie et partiellement renouvelée par Madame Roselyne BOULOT. A cette occasion, nous remercions publiquement les héritiers de Monsieur Jean PENET, de nous avoir autorisés à effectuer ses travaux.

Au titre de l’investissement, nous avons également changé les fours de notre salle polyvalente (9500€). Les anciens modèles, qui avaient plus de 15 ans, consommaient beaucoup et n’étaient plus aux normes de sécurité exigées pour les établissements recevant du public.

Nous avons également équipé notre école maternelle d’un vidéoprojecteur et notre école primaire de 2 ordinateurs d’occasion.

A la Mairie, le bureau des adjoints a été rafraîchi par nos services techniques, et un petit point d’eau a été créé au rez-de-chaussée.

Au 1er étage de la Mairie, une des salles a été mise à la disposition de l’association « La Griotte » pour déposer son matériel et effectuer ses répétitions.

Cette nouvelle association vallonnaise, dirigée par Evelyne DEGUILHEM et son époux Michel, (également correspondants locaux de la Montagne, ils sont là dans la salle), assure des cours de théâtre et propose des spectacles de marionnettes. En échange de cette mise à disposition gratuite, cette association se propose d’assurer des ateliers artistiques, notamment dans les écoles dans le cadre des nouvelles activités périscolaires.

Puisque nous parlons activités périscolaires, nous avons établi, en partenariat avec les services de l’Etat, le Centre Social du Pays de Tronçais et du Val de Cher et les enseignants un nouveau Projet Educatif Territorial. L’établissement de ce document permet également de bénéficier de l’aide de l’Etat au titre du fonds d’amorçage (50 € par enfant).

En partenariat avec La Poste, nous avons en 2016, également signé une convention pour la création d’une « Maison de Services au Public » dans les locaux actuels du bureau postal. Le principe est simple : aux heures où les bureaux ne seront pas utilisés pour le service postal, des agents de diverses administrations viendront y tenir des permanences, dans un espace clos. Ainsi, la CAF, Pole-Emploi, l’ADIL, et pourquoi pas la gendarmerie (J’y travaille !) seront accessibles sur Vallon. Son inauguration est prévue le 15 février prochain à partir de 16h30.

En parallèle, la Poste met à disposition, dans ses bureaux un ilôt « service au public », permettant la consultation en ligne des sites de ses différents partenaires.

Bien qu’installée dans des locaux appartenant à la commune de Vallon et bien que gérée par « La Poste », cette « Maison de Services au Public » est devenue, dès le 1er janvier 2017, de compétence intercommunale.

Depuis peu, je fais personnellement partie, avec d’autres membres de la communauté de communes du Val de Cher, d’un groupe de travail, qui travaillera auprès du Préfet, pour que le « Service Public » revienne en zone rurale, par le biais de permanences assurées dans ces diverses « Maisons de Service au Public ».

Comme vous avez pu également le constater, l’aire de camping-car, près de la bibliothèque est désormais prête à fonctionner. Elle a été entièrement financée par la communauté de communes.

Au bord du Canal de Berry, des bancs vont être installés par nos services techniques, et les sanitaires pour la voie verte (en face du terrain de pétanque), restaurés par le Conseil Départemental, sont désormais en service et entretenus par nos agents.

Un nouveau columbarium a été acheté et va être installé. Il est composé de 12 cases, pouvant recevoir chacune 4 urnes.

Nous avons renouvelé la convention de fourrière animale avec la SPA de MONTLUCON. Cette convention permet à la commune d’emmener à la SPA de Montluçon tous les animaux errants ou divagants qui sont ramenés en mairie par les particuliers ou par les pompiers. Le coût de cette convention est de 1.11 € par an et par habitant.

L’interdiction de l’utilisation des désherbants est effective depuis le 1er janvier 2017. Afin de trouver des solutions alternatives nous avons adhéré à la fédération régionale de lutte et de défense contre les organismes nuisibles.

Nous avons également entièrement repensé le site internet de la commune. Un travail conséquent de la commission communication qui vous permet depuis quelques jours d’accéder à un site plus vivant et mieux renseigné. Ce site sera alimenté par nos services administratifs et nos élus, qui y intégreront régulièrement l’actualité de notre commune, mais aussi l’actualité de ses 35 associations. Pour y accéder, vous pouvez dorénavant utiliser le lien suivant : www.vallonensully.net

En ce qui concerne la gestion financière de notre commune,

Comme vous avez pu le constater, les taux d’imposition communaux n’ont pas augmentés en 2016.

Nous avons renégocié le prêt contracté auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations en 2012, pour les travaux de Contrat Communal d’Aménagement de Bourg et le Centre Technique. Nous étions en 2012 à un taux de plus de 4 %, aujourd’hui le taux est de 1.50%. Soit une économie de plus de 39500€. .

Nous avons également renégocié le taux des cotisations d’assurance du personnel, couvrant entre autre la prise en charge des salaires en cas de maladie de longue durée. Les taux passent ainsi de 8,24 % à 4,10 %, l’économie est substantielle.

Vous retrouverez soit sur le site « vallonensully.net » soit dans notre prochain bulletin d’informations municipales, notre compte administratif 2016, regroupant l’ensemble des recettes et dépenses de fonctionnement et d’investissement.

Dans quelques semaines il nous faudra établir le budget prévisionnel 2017.

Outre des dépenses de fonctionnement de gestion courante, il nous faudra choisir nos investissements pour 2017.

A ce jour, et pour ne citer que les plus importants, nous travaillons sur:

- L’accessibilité de nos bâtiments communaux. La salle rue Maurice Guillemard, les sanitaires du camping et la salle où nous nous trouvons aujourd’hui ont déjà fait l’objet de travaux d’accessibilité.

Nous devons maintenant mettre en conformité le bâtiment abritant la Mairie et le premier étage de cette salle polyvalente. Nous sommes actuellement en recherche de subventions. Dès le mois de Mars, nous devrons arrêter nos investissements en la matière ainsi que leur montant.

- Viennent ensuite les travaux de réfection de l’église. Nous avons déjà un peu commencé en 2016. Là aussi nous recherchons des subventions. Le proche environnement de l’église pourrait aussi faire l’objet de travaux, afin de garantir une meilleure sécurité des personnes fréquentant ce lieu de culte.

- Troisième investissement indispensable : la voirie. Chaque année nous essayons de prévoir la réfection de quelques voiries communales. Pour 2017, nous avons d’ores et déjà des devis concernant :

La rue du cimetière et son parking, la route du camping avec une rehausse de la voirie pour éviter la stagnation de l’eau suite aux crues éventuelles, la rue du cher, la partie vallonnaise du chemin du grand Piray, les chemins de la cour et du Bouet et les trottoirs de la rue Charles Venuat.

- Enfin, nous aurons à nous prononcer sur le devenir des logements et des bureaux de l’ancienne gendarmerie territoriale, route de Paris. Ces bâtiments, loués jusqu’en juin 2016, ont été expertisés et évalués. Trois choix s’offrent à nous :

- Les vendre en l’état à un investisseur privé,

- Les vendre en l’état à un bailleur social afin de recevoir de nouveaux locataires.

- Faire les travaux nécessaires pour remettre en location ces logements en restant nous-même bailleur.

Le conseil municipal sera amené à trancher.

En partenariat avec le syndicat SDE03 et le Conseil Départemental, nous allons remplacer les foyers lumineux d’éclairage public vétustes. Les ampoules anciennes ne sont plus fabriquées. Les neuves sont à basse consommation.

La contribution de la commune est étalée sur 15 ans, car il ne faut pas alourdir notre section de fonctionnement pour ne pas être obligé d’augmenter les impôts.

Les économies d’énergie attendues chaque année suffisent largement à couvrir cette contribution annuelle.

Bien évidemment, ces investissements ne se feront que dans la limite de nos possibilités financières et par ordre de priorité.

Nos choix d’investissements pour 2017, leurs coûts et leurs financements seront communiqués via notre site internet et notre bulletin d’informations municipales. Ils seront également exposés à la population dans les diverses réunions de quartiers que nous souhaitons organiser en 2017, dont les dates seront communiquées par voie de presse.

Comme je l’ai indiqué lors de la dernière réunion publique à Crozet, notre action pour le développement de notre territoire du val de cher s’exerce aussi au sein de la communauté de communes et au sein des divers syndicats intercommunaux.

Vos représentants au sein de ces établissements travaillent au côté de leurs collègues des autres communes :

- la communauté de communes présidée par Gérard CIOFOLO, maire de NASSIGNY œuvre notamment :

- dans le domaine économique, sous la vice-présidence de Georges PAILLERET, maire d’Estivareilles, toutes les zones d’activité économique sont aujourd’hui de sa compétence exclusive.

La zone d’Estivareilles est complète, elle permet à des entreprises et à l’école de gendarmerie de Montluçon de trouver des locaux adaptés au développement de leurs activités. Les services administratifs et les élus travaillent d’arrache-pied pour trouver des entreprises désireuses de s’installer sur la zone de la Vauvre en face du péage de l’autoroute. L’espace naturel sensible de la Vauvre a connu un essor important : En partenariat avec la LPO (Ligue de Protection des oiseaux) cet espace reçoit un public nombreux dont les enfants des écoles qui découvrent d’une manière ludique, la nature, la faune et l’environnement. Cette zone est publique, si vous ne la connaissez pas, je vous invite à y effectuer des promenades.

La com-com œuvre également dans le domaine touristique, sous la vice-présidence de Bernard GARSON, maire de REUGNY : une commission très active.

Pour le domaine de la jeunesse, la vice-présidence est assurée par Monsieur DIEUMEGARDE, adjoint au Maire d’Estivareilles. Cette commission jeunesse a fait un travail remarquable auprès des jeunes de tout notre territoire.

Je n’oublie pas les différents syndicats intercommunaux, où notre commune est également représentée.

Le syndicat du canal, présidé par Serge BOULADE, Maire d’AUDES, travaille également d’arrache-pied pour la restauration du pont canal de Vaux. Une réunion publique est d’ailleurs prévue le 1er février 2017 à la salle omnisport de Vaux, aux trillers à 19h, je vous invite vivement à y participer.

Vous voyez le travail de vos élus ne s’arrête pas aux frontières de la commune.

Pour terminer je souhaiterai vous parler de la téléphonie mobile et des difficultés que bien des vallonnais rencontrent pour avoir un réseau de qualité. Le centre bourg entre autres peut être considéré comme une zone grise, puisque peu de portable y fonctionnent, et ce, quel que soit l’opérateur. Comme nous nous y étions engagés lors de la campagne électorale, nous avons recherché avec TDF, un site pouvant recevoir une antenne pour téléphonie mobile afin d’améliorer cette situation. Le lieu a été trouvé, il s’agit du site de l’ancienne décharge municipale. La convention avec TDF a été conclue. Il faut maintenant que les différents opérateurs de téléphonie mobile acceptent de s’installer sur cette antenne. L’Etat vient tout juste de mettre en place une plateforme nationale appelée « France Mobile », chargée, par le biais des préfectures, de répertorier les problèmes de couverture mobile sur le territoire. Nous allons donc appuyer vos requêtes auprès de ce service compétent.

Ces traditionnels vœux sont aussi l’occasion pour le Conseil Municipal dans son intégralité, de remercier l’ensemble des associations vallonnaises qui s’impliquent quotidiennement sur notre commune. Quelles soient sportives, culturelles ou tout simplement à vocation sociale, elles agissent toutes, au plus près des vallonnais et pour le plus grand intérêt de chacun.

La municipalité continuera à soutenir vos actions, en vous prêtant gratuitement nos salles, en mettant à disposition nos agents et en vous attribuant des subventions dans la limite de nos possibilités financières.

Nous vous remercions pour votre bénévolat et nous vous souhaitons une année 2017, riche en événements et en création.

Je voudrais également mettre en avant les commerçants, artisans et professions libérales de notre commune, qui, malgré une activité économique difficile, continuent de faire rayonner notre centre bourg. Que ce soit par leur fleurissement, leur brocante estivale ou leurs illuminations de Noël, leur association contribue à nos côtés, à l’embellissement et au dynamisme de notre rue commerçante.

Je souhaite particulièrement féliciter :

- Monsieur Christophe CARRE, qui a repris depuis quelques mois, la chocolaterie PERRET,

- Monsieur et Madame MULLER, et leur fils Flavien qui ont repris le SULLY’S

Toutes ces entreprises, tous ces commerces qui font l’effort de créer ou de conserver leur activité sur notre commune, méritent notre confiance. Et c’est à nous vallonnais, de pérenniser leur implantation locale, par notre fréquentation régulière.

En avril 2017, deux vitrines de la rue Paul Constant vont baisser le rideau. Il s’agit des magasins de Marie-France et Thierry PASQUIER, qui partent profiter d’une retraite paisible bien méritée. La commune de Vallon en partenariat avec la communauté de communes prospecte déjà depuis plusieurs mois pour trouver un successeur à ces 2 commerçants. Nous sommes également en constante relation avec la Chambre de commerce et d’industrie de Montluçon. Une rencontre est d’ores et déjà prévue en 2017, devant réunir tous les acteurs économiques de la commune et les agents de la chambre de commerce, en partenariat avec notre communauté de communes.

Le Conseil Municipal et moi-même, sommes également en relation permanente avec les agents administratifs du Conseil Départemental, chargés de l’installation des jeunes médecins. L’été dernier, nous avons réalisé un dossier vantant les atouts de notre commune : son implantation prés de grands axes de communications et entre 2 pôles économiques, ses associations, ses écoles, le secteur médical et paramédical existant. Via le Conseil Départemental, ce dossier est présenté à chaque médecin cherchant à s’installer dans notre département.

Je voudrais également profiter de ces vœux pour féliciter le personnel communal.

Que ce soit aux services techniques, aux services administratifs ou dans nos écoles auprès de nos enfants, vous assurez quotidiennement vos fonctions avec dévouement et implication.

Merci à chacun de vous. Soyez assurés de notre soutien.

L’an dernier à peu près à la même époque, les services techniques devaient faire face au décès d’un de leur membre : Monsieur Augustio RODRIGUEZ. Embauché en contrat aidé, il avait rapidement pris une place importante dans votre organisation et dans votre amitié. Son départ des suites d’une longue maladie vous avait tous lourdement affectés, je me rappelle de ses moments difficiles, et j’ai comme vous aujourd’hui une pensée pour ses enfants.

Pour le remplacer, nous accueillons depuis quelques mois, Monsieur Jean Baptiste BROUSSE. Ce Vallonnais est pour l’instant embauché en contrat aidé à temps partiel. Nous lui souhaitons la bienvenue.

Merci aussi au personnel des différents syndicats intercommunaux partenaires : le SIVOM et SMIRTOM.

Je souhaite également remercier les représentants de la brigade de gendarmerie autoroutière de Maillet et de la brigade territoriale de Cérilly, qui travaillent toujours au quotidien à nos côtés.

Un grand merci aussi au corps des sapeurs-pompiers volontaires de Vallon en Sully, pour leur dévouement au quotidien et pour leur présence à chacune de nos cérémonies commémoratives.

Je voudrais également, remercier mes collègues conseillers municipaux qui assurent à mes côtés la gestion de notre commune. Je tiens à remercier chaleureusement chacun d’eux, pour leur implication, leur dévouement et tout l’intérêt qu’ils portent à l’exercice de leur mandat.

La gestion d’une commune nécessite une cohésion parfaite entre les élus, le personnel administratif, l’ensemble du personnel communal et nos partenaires locaux. Tout ce qui a été fait en 2016 et tout ce qui se fera en 2017 et dans les années suivantes, ce n’est pas grâce à moi seul, mais grâce à toutes ces personnes réunies.

Aujourd’hui, recevez Mesdames, Messieurs non seulement les vœux du Maire, mais aussi les vœux de votre Conseil Municipal dans son ensemble.

Cette année, vos conseillers municipaux ont voulu innover : ils ont mis la main à la pâte et au porte-monnaie, et ont réalisé eux-mêmes, la quasi-totalité du buffet salé qui va vous être proposé, sous la houlette de Jean-Charles DESSETERNES, animateur de l’association d’art en art culinaire. Et en plus, ils vont se faire le grand plaisir de vous servir.

Un grand merci à notre fleuriste Monsieur PICHON pour le prêt des plantes qui ont servi de décors réalisé par les services techniques. L’arbre artificiel a été donné à la commune par Monsieur CHABOT, habitant rue Isidore Thivrier.

Je vous laisse donc profiter de ce moment d’échange et de convivialité avec vos élus.

Bonne et heureuse année 2017 à tous, Merci de votre attention et bon appétit.